ID_CONTENT 69

06/01/2021 - Actualités

Malgré le Covid, les prix de l'immobilier augmenteront en 2021

Article de Sud Presse du 06.01.2021

Déjà en 2020, ils ont progressé de 5,7% pour une maison en dépit de l’épidémie.

Taux d’intérêt bas, Bel 20 en berne et demande supérieure à l’offre… les éléments n’incitent pas à une baisse des prix.

« Au printemps dernier, les organismes bancaires nous annonçaient une baisse de 5 à 10% des transactions immobilières pour l’ensemble de 2020. Au final, le recul n’a été que très marginal. Et encore, 2019 avait été une très bonne année, par rapport aux précédents.
On peut donc relativiser ce recul », analyse Éric Verlinden, CEO des agences TREVI. De leur côté, les notaires n’ont enregistré qu’une diminution du nombre de transactions en 2020, tandis qu’ils ont relevé que les prix se sont appréciés de 5,7% pour une maison (lire ci-contre). Et 2021 ne devrait pas marquer une stagnation des prix, selon l’analyse de TREVI. « On devrait être à 1% ou 1,5% en plus de l’index », chiffre Éric Verlinden. « Il ne faudrait pas grimper à 6-7% car il y aurait de la spéculation et de ce n’est pas bon », ajoute-t-il. Une telle progression est-elle réaliste dans un contexte économique qui risque d’être marqué par une hausse du chômage ? « C’est vrai qu’un fort alourdissement du chômage peut être un frein. Mais il y a aussi la délivrance des permis d’urbanisme : il ne faudrait pas que les autorités les limitent encore plus. L’offre actuelle en biens neufs ou anciens demeure faible », précise le patron de TREVI. C’est ce qui lui fait dire que les prix seront toujours à la hausse en 2021 car la demande sera toujours forte grâce à des taux d’intérêt bas et qui devraient le rester.

HALLET Yannick, Malgré le Covid, les prix de l’immobilier augmenteront en 2021, Sud Presse, 6 janvier 2021.

Documents